Agenda

<< Juin 2017 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Les pôles de compétitivité

Actualités

Création de l’association Excalibure

Posté le : 10/04/2017 dans : Actualités, Filière, Le Pôle, Projet, Recherche et Développement

Étiquettes : , , , ,

Le PNB, pôle de l’industrie nucléaire en partenariat avec l’Université de Bourgogne et l’agence Ecosphère ont créé ce lundi 20 février au Creusot l’association Excalibure.

Une assemblée générale a eu lieu lundi 20 février 2017 après-midi, dans le Pavillon de l’Industrie au Creusot, pour créer officiellement l’association Excalibure dont Jean-Claude LENAIN, actuel Président du PNB est le président. C’est avant tout un groupe de partenaires qui travailleront main dans la main sur des projets communs dans le domaine de la métallurgie des poudres.

Huit industriels ont d’ores et déjà affirmé leur soutien à cette association et s’y sont engagés dont AREVA, Arcelor Mittal, Solcera et Lisi Aérospace. Ces entreprises travailleront avec l’Université de Bourgogne, l’agence de développement Ecosphère et le PNB.

Cette association a pour but de créer une filière autour de la métallurgie des poudres, un système industriel innovant qui permet de fabriquer des pièces plus résistantes, moins chères et plus innovantes à destination de l’aéronautique, du nucléaire ou encore de la défense.

L’objectif d’Excalibure est de créer une plateforme industrielle mutualisée dans le berceau historique de l’industrie métallurgique française qu’est la ville du Creusot. Il est question d’installer d’ici le premier trimestre 2019 un centre d’excellence en métallurgie des poudres avec une enceinte de compaction isostatique à chaud permettant de créer des pièces qui répondront aux différents besoins des entreprises partenaires de l’association Excalibure.

Pour les entreprises, développer seul un tel projet est beaucoup trop risqué économiquement. Le fait de créer une telle association va permettre de mutualiser les coûts d’investissement. Ces investissements prévus pour le projet avoisinent les 10 millions d’euros dont 7 millions pour l’équipement. Il existe actuellement une enceinte de plus petite taille à la maison de la métallurgie située sur le campus universitaire de Dijon. L’enceinte prévue au Creusot sera 3 fois plus grand.

Ils soutiennent l’association Excalibure

Prismadd est le premier industriel européen spécialisé en imprimerie 3D. Comme d’autres, son président Philippe RIVIÈRE s’est rapidement intéressé à la démarche Excalibure, pertinente et inédite :

« Au sein de Prismadd, nous organisons notre supply chain depuis la fabrication des poudres jusqu’au design, en passant par la conception en bureau d’études. Nous utilisons la fabrication additive depuis 4 ans maintenant mais il nous manque l’outil essentiel : la presse HIP. Avec plusieurs entreprises, nous envisagions d’investir dans une presse commune, mais nous avons abandonné l’idée car son achat ne nous aurait pas permis un amortissement acceptable. Toutefois, nous restons convaincu que pour améliorer le process global, nous devons pouvoir le maîtriser entièrement sans avoir à le subir, comme c’est le cas aujourd’hui. C’est pourquoi disposer d’un four de petite dimension comme celui de l’Université de Bourgogne, pour les TRL 1 à 4, et d’un gros four pour les TRL 4 à 7, serait réellement profitable à nos clients. Tout comme le fait d’organiser une filière entière, pour maîtriser nos outils et nos compétences, et avoir davantage de communication entre les milieux industriels et universitaires. »

Filiale du groupe ArcelorMittal, le sidérurgiste Industeel s’associe également au projet Excalibure. Stéphanie CORRE, responsable du CRMC (Centre de Recherche des Matériaux du Creusot) nous explique son utilité :

« Pour satisfaire en permanence nos clients impliqués dans de grandes réalisations technologiques et industrielles, sur des marchés aussi diversifiés que la pétrochimie, l’énergie, le nucléaire, la construction mécanique, la protection et l’environnement, nous concevons et réalisons des produits sur mesure où la tenue en service des matériaux, la garantie, la sécurité et la fiabilité des installations sont primordiales. Pour ces marchés de niche, nos clients exigent des caractéristiques d’usage très spéciales et qui soient de plus en plus homogènes et potentiellement des gradients de propriétés d’usage. La mutualisation de la plateforme Excalibure, nous permet de ne pas investir seuls dans ce projet d’envergure, ce qui réduit notre prise de risque et nous permet donc d’être confiants dans la viabilité de ce projet. »

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter
Nicolas RICHARD – Développement commercial : nicolas.richard@polenucleairebourgogne.fr

Qu’est-ce que la métallurgie des poudres ?

C’est un système de fabrication de pièces métalliques. Il s’inspire de techniques anciennes utilisées en céramique comme pour les briques où l’on presse des poudres pour leur donner une forme qu’on fixe ensuite par chauffage (appelé « frittage » pour les poudres de métaux). Ce procédé a plusieurs avantages :

  • il permet des alliages de métaux aux propriétés complémentaires (certains sont très conducteurs mais peu résistants à la chaleur, pour d’autres c’est le contraire) et donc très résistants à l’usure, à la chaleur.
  • il permet d’assembler des métaux qui ne s’allieraient pas par un procédé de fusion classique et de créer ainsi de nouveaux alliages.
  • il permet de faire des économies en utilisant moins de matériaux et en ne chauffant plus pour arriver au point de fusion des métaux.

 

Nous vous invitons également à regarder le reportage réalisé par France 3 Bourgogne sur la naissance de l’association Excalibure.


Creusot : naissance d’« Excalibure », nouveau pôle d’excellence en métallurgie

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse du 13 février 2017.

Haut de page

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux