Agenda

<< Sep 2017 >>
lmmjvsd
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Les pôles de compétitivité

Actualités

Le projet DIAMOND : développer une solution technique complète et innovante de diagnostic de la corrosion des ouvrages (bétons et structures métalliques)

Posté le : 14/06/2017 dans : Actualités, Adhérents

L’optimisation de la maintenance des ouvrages de génie civil en béton armé et métalliques est de nos jours et pour de nombreuses années une préoccupation majeure pour les maîtres d’ouvrage et les exploitants. L’une des clés pour atteindre, voire rallonger la durée de service des structures prévue à leur conception, est la surveillance des phénomènes de vieillissement (prévisibles et/ou pathologiques). Pour les structures en béton armé la corrosion des armatures représente 80% des pathologies observées. Elle a des conséquences importantes sur la capacité portante des ouvrages. A l’image des armatures dans les bétons, les tirants d’ancrage des rideaux de palplanches, comme les ouvrages enfouis sont d’autant plus difficiles à diagnostiquer que l’accessibilité aux surfaces dégradées est très restreinte voire inexistante.

Le projet DIAMOND a pour ambition de développer une solution technique complète et innovante de diagnostic de la corrosion et de monitoring en continu et in-situ de paramètres représentatifs du vieillissement des ouvrages et de leur dégradation par la corrosion. Le traitement des résultats par un système expert d’aide à la décision et des prestations de conseil associé seront proposés pour élaborer, avec les utilisateurs finaux, un plan de maintenance préventif et contrôler son efficacité dans la durée.

Le projet est structuré en trois axes de développement technique, comprenant des expérimentations sur des ouvrages du parc d’EDF et d’autres Maîtres d’Ouvrages :

Axe n°1 : optimisation de la mesure de la corrosion dans le béton armé (vitesse, polarisation, résistivité…) et ses applications aux structures métalliques

Axe n°2 : conception de capteurs multifonctions autonomes sans fil et communicants en réseau pour la surveillance in-situ et en continu de structures complexes

Axe n°3 : traitement de l’information, imagerie 3D de représentation des données

Labellisé par les pôles de compétitivité SAFE, NUCLEAR VALLEY, Mer Méditerranée et Elopsys, le projet DIAMOND, porté par la société LERM (groupe setec), réunit aussi A-Corros, EDF (R&D et CEIDRE) et le LMDC pour constituer un groupement complémentaire de partenaires industriels et scientifiques sur 36 mois (2016-2018). Pour relever ces défis technologiques le consortium s’appuie sur l’expérience et les complémentarités du LERM (béton armé) et d’A-corros (ouvrages métalliques) dans le domaine du diagnostic corrosion, du LMDC pour son expertise sur les matériaux du génie civil et d’EDF dans son rôle de Maître d’Ouvrage apportera son retour d’expérience et ses attentes, ainsi que son savoir-faire sur le développement des méthodes.

Contact :

Jean-Louis Perrin

Coordinateur Projet Diamond

Tél +33 (0)4 86 52 65 37

Mob +33 (0)6 70 61 83 92

E-mail : jean-louis.perrin@lerm.setec.fr

Plus d’infos sur : http://www.projet-diamond.com

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux