Agenda

<< Avr 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
Les pôles de compétitivité

Actualités

10 ans du PNB – Une table ronde riche en matière pour l’avenir du nucléaire

Posté le : 28/08/2015 dans : Actualités

OLYMPUS DIGITAL CAMERAA l’occasion de ses 10 ans à Beaune, le PNB a réuni 80 de ses adhérents pour partager une vision à 5 ans du nucléaire et du rôle du PNB. Cette vision a été préparée par 4 collèges du PNB qui avaient réuni les adhérents à l’occasion de la dernière Assemblée Générale. Les 4 collèges sont ceux des groupes, des PME et ETI rassemblées à cette occasion, de la recherche et enfin de la formation. Cette préparation par collège a permis à chaque sensibilité de s’exprimer et d’apporter des réponses complémentaires.

A la première question – quelles évolutions auront pu être observées dans l’industrie nucléaire d’ici 5 ans ? – les points saillants sont la fin de l’impact de Fukushima, le déplaPatrice Di Iliocement du centre de gravité vers l’Asie et les pays de l’Est, la forte présence des chinois, la poursuite de l’organisation de la filière et la redistribution des rôles dans cette filière, le grand carénage et l’allongement de la durée d’exploitation des installations en France, la clarification de la politique nucléaire française et l’attractivité renouvelée des métiers de la filière grâce à l’intégration du numérique au sens large.

A la seconde question – Comment les entreprises françaises pourraient d’ici 5 ans améliorer la compétitivité du Nucléaire sans en dégrader la sûreté ? – les adhérents ont mis en avant la nécessité de coller au marché, celle de s’intéresser fortement aux grands acteurs étrangers, l’importance d’une gamme de produits, l’EPR NM, la réduction des couts de construction et la maîtrise Eric BOURILLOTdes délais, la promotion de l’open innovation, la meilleure collaboration entre grands et petits et un esprit filière et enfin la nécessité d’une réglementation efficace et stable.

A la troisième question – Comment garantir que le tissu industriel disposera des compétences nécessaires dans 5 ans ? – l’ensemble des intervenants a positionné comme socle indispensable la visibilité des marchés impulsée par les grands acteurs, et spécialement EDF en tant qu’exploitant. C’est cette visibilité qui permet les investissements dans l’innovation et dans les hommes. Les réflexions ont porté sur la formation, le transfert des compétences entre générations, l’attractivité de la filière, la collaboration renforcée au plus près du terrain entre les acteurs de la formation, l’industrie et la recherche

A la quatrième question – Quel pourrait être le rôle du PNB d’ici 5 ans ? – la profusion de propositions permet difficilement d’être exhaustif, mais elles vont toutes dans le sens d’un développement renforcé au service de la filière, des territoiresJC LENAIN d’implantation, mais surtout de ses adhérents, et plus spécialement des PME et ETI, en lien avec les grands acteurs. Il s’agit de développer le lien créé entre les acteurs de différentes tailles, de leur ouvrir des possibilités et d’accompagner les PME dans leur développement sur les plans marchés, innovation et compétences.

Le PNB remercie tous ceux qui se sont investis dans ce travail prospectif dont le rendu va rapidement servir à élaborer les orientations de 2016. Le Bureau se réunit en séminaire fin septembre pour faire les premiers choix.

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux