Agenda

<< Juin 2021 >>
lmmjvsd
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
Les pôles de compétitivité

Actualités

Adhésion croisée : Club Estime x Nuclear Valley

Posté le : 31/05/2021 dans : A la rencontre de, Actualités

Étiquettes : , , , , ,

Le Club e.s.time est un connecteur et un fédérateur d’entreprises du territoire, des enseignants-chercheurs et des étudiants sur les 5 IUT présents sur l’Ain, le Rhône et La Loire. Nuclear Valley et le Club e.s.t.ime s’inscrivent dans une volonté continue de faciliter l’insertion professionnelle des étudiants, de développer l’alternance et de faciliter la transmission de compétences. 

Patrick ARRIBAT, Président de Movence Conseil & Solutions – Pierre VALIORGUE, Ingénieur de recherche à l’Université Lyon 1 – Nathalie DELAYRE, Déléguée Générale du Club Estime

Nuclear Valley : Pouvez-vous présenter le Club e.s.t.ime ?  

Patrick Arribat : Le Club e.s.t.ime a été créé en novembre 2019 pour contribuer à la professionnalisation des étudiants des IUT Ain-Rhône-Loire et pour resserrer les liens avec les entreprises du territoire qui sont des partenaires essentiels des formations proposées par les IUT.
Le Club e.s.t.ime souhaite générer des projets innovants au service de la formation et du territoire pour développer des espaces d’échanges. Pour cela, de nouveaux outils au service de la mise en relation sont mis en place tout au long de la formation entre le public étudiant et les entreprises. En un mot, le Club e.s.t.ime souhaite fédérer sur le territoire pour cultiver ensemble les talents des IUT. 

NV: Qu’est-ce que le Club e.s.t.ime peut apporter aux étudiants et à nos membres ?  

Patrick Arribat : Tout d’abord, le club estime propose des événements thématiques et des rencontres entre les étudiants et les entreprises pour permettre aux étudiants de construire leur projet professionnel.
Ensuite, nous sommes aujourd’hui dans un contexte de développement de la concurrence entre les filières métiers autour du recrutement. Proposer des premières expériences professionnalisantes est un facteur déterminant pour attirer les jeunes talents. L’outils de mise en relation des étudiants avec les entreprises du territoire permet d’adresser des offres aux étudiants  (10 000 étudiants sont inscrits dans nos IUT).
Enfin, la proposition du développement du mentorat ou de travaux sur des projets tuteurés va également dans ce sens afin de proposer des évolutions au sein de la filière et capitaliser sur les compétences développées. 

NV: Pouvez-vous nous parler de la CVthèque ? Pourquoi elle a été créée ? Qui a participé à sa mise en place ?

Nathalie Delayre : La création d’une CVthèque en novembre 2020 répondait à deux attentes fortes. La première était d’épauler les étudiants pour leurs recherches d’expériences professionnalisantes dans le contexte de l’isolement provoqué par la crise sanitaire. La deuxième est liée à la mise en œuvre, à la rentrée prochaine, de la réforme des Bachelor Universitaires de Technologie. En effet, le rôle central des Situations d’Apprentissage et d’Évaluation évalueront les compétences mises en œuvre lors des expériences professionnalisantes. Le sourcing de projets ad hoc pour le développement des compétences des étudiants devient ainsi un enjeu de premier plan pour la qualité de la formation.

Un premier groupe de 5 étudiants de GEA à l’IUT Lyon 1, en projet tuteuré avec le Club e.s.t.ime ont participé à la construction de la CVThèque. Un second groupe de 5 autres étudiantes de GACO à l’IUT Lyon 3 s’est chargé de la communication et de la mobilisation des étudiants des 5 IUT pour déposer leur CV ainsi que leurs souhaits dans la CVThèque.

NV: Combien d’offres ont été déposées sur la plateforme ?

Nathalie Delayre : Nous sommes en phase de lancement de la plateforme, ce qui implique qu’il faut travailler l’offre côté étudiants et côté entreprises. Nous avons commencé côté étudiants et 500 CVs ont été déposés sur la plateforme. Du côté des offres déposées par les entreprises du territoire, nous commençons à proposer la plateforme et à ce jour, nous avons une offre pour dix candidats. Nous avons besoin d’alimenter en offres notre plateforme pour que les étudiants adhèrent encore plus à la démarche du club et créer un effet boule de neige. Tout le monde peut déposer des offres sous ce lien : https://forms.gle/T8aN54A7QymX5kZVA. Pour sélectionner les étudiants dans la base de données, une adhésion à l’association est demandée de manière à financer les développements. Un tarif spécifique est proposé aux membres de Nuclear Valley.

NV: Pourquoi avez-vous décidé de collaborer avec Nuclear Valley ?

Pierre Valiorgue : Nuclear Valley est le premier pôle avec lequel nous souhaitons travailler et développer notre association pour : 

  • l’adéquation entre le cœur de métier des membres de Nuclear Valley et nos formations technologiques,
  • la complémentarité en terme de territoire, 
  • le développement de la recherche,
  • le travail en confiance de développement et d’innovation avec l’équipe de Nuclear Valley.

Après avoir co-construit le CVbook et le concept de mentorat, les discussions pour les nouveaux projets de collaborations concernent :

  • la certification des compétences sur la blockchain, 
  • l’utilisation de l’IA pour la mise en relation entre les étudiants, les enseignants-chercheurs et les entreprises du territoire,
  • le montage d’une chaire de recherche industrielle. 

 

 

  Plus d’informations sur le Club e.s.time sur : club-estime.fr

  Retrouvez la vidéo sur le partenariat Club e.s.time X Nuclear Valley

Interview réalisée par Marie BARRÉ – Chargée de communication – Nuclear Valley

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux