Agenda

<< Sep 2019 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Les pôles de compétitivité

Actualités

Journée thématique « Réalité Augmentée »

Posté le : 18/03/2015 dans : Actualités

Conférence de présentation des usages de la RA- Crédit photo Nicéphore Cité

Conférence de présentation des usages de la RA- Crédit photo Nicéphore Cité

Le 12 mars à Chalon-sur-Saône, Nicéphore Cité a souhaité mettre en avant l’intérêt de la réalité augmentée dans l’industrie au delà des applications marketing. Cette démarche originale a permis de découvrir des exemples d’applications dans l’industrie et le nucléaire figurait en bonne place.

CEA List a brossé un tableau synthétique de ce qu’est la réalité augmentée aujourd’hui dans le monde de l’industrie avant de s’intéresser à différentes approches de calcul selon les cas de figure comme le SLAM « Cartographie et Localisation Simultanées ». Sous les feux des projecteurs: les lunettes comme interface de réalité augmentée, particulièrement adaptées à des contextes où l’utilisateur a besoin de réaliser des opérations manuelles au sein d’un environnement relativement vaste. Reste à lever quelques challenges technologiques comme la robustesse, le bon niveau de recalage 3D et une latence acceptable.

COMARA

Vision à travers le dispositif COMARA

AREVA Intercontrôle a illustré l’utilisation de la réalité augmentée dans le cadre du contrôle non destructif en présentant COMARA, un dispositif d’assistance au contrôleur de soudure par US (ultrason). Dans la plupart des cas, l’opérateur doit quitter la pièce des yeux pour visualiser le signal de mesure sur l’écran de l’appareil de contrôle ou corriger un réglage du générateur. Ce dernier point impose même souvent d’interrompre le contrôle en cours pour libérer une main. COMARA est un dispositif de visualisation tête haute permettant à l’opérateur d’obtenir des informations de mesure sans détourner son attention de la manipulation de contrôle. L’affichage de données par transparence permet à l’opérateur de voir à la fois sa main qui positionne le capteur sur la zone à contrôler et le résultat de son contrôle. Le dispositif comporte également un système mains libres permettant la commande à distance des différents réglages. 

M.Thevenon a présenté les directions explorées au sein du groupe AREVA pour l’intégration de la réalité augmentée. Le principal bénéfice attendu étant de libérer le plus possible les mains de l’opérateur. Les différentes contraintes pour les interventions en zone contrôlée ont été détaillées:

  • Eviter le contact main/tête pour limiter les possibles contaminations
  • Rendre possible l’utilisation d’outil en portant une combinaison de protection intégrale
  • Optimiser les commandes gestuelles ou vocales
  • Réduire au maximum les temps de calibration, à cause des conditions extrêmes

Des ateliers de réflexion se sont tenus toute l’après-midi. Les thématiques ont émergé en fonction des attentes des participants : géolocalisation, logistique, maintenance, matériels pour la RA etc…

Les 80 participants (représentants de groupes aussi bien que de PME) ont apprécié la qualité de l’animation et la facilité des échanges.

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux