Agenda

<< Juil 2020 >>
lmmjvsd
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Les pôles de compétitivité

Actualités

Le PNB a accueilli une délégation d’institutionnels et d’industriels turcs en marge du WNE

Posté le : 04/07/2016 dans : Actualités archivées, Archives, Archives 2016

IMAG2416La Turquie a deux projets de construction de centrales nucléaires sur les sites d’Akkuyu et de Sinop. Akkuyu est le projet le plus avancé sur le sol turc : le projet compte 4 réacteurs à eau pressurisée de type VVER. Il est situé à Mersin Akkuyu. ROSATOM a lancé le chantier en avril 2015 pour une mise en service prévue à l’horizon 2020.

En avril 2013, le parlement turc a voté la construction d’une 2è centrale nucléaire. Ce marché, d’un montant estimé à 15 milliards d’euros, a été attribué à un consortium réunissant le turc EUAS, le japonais MITSUBISHI et le français ENGIE. Située à Sinop, cette centrale (puissance totale de 4,4 GW, pour 4 réacteurs de type ATMEA-1, dont c’est le premier succès commercial, un modèle conçu en collaboration par MHI et AREVA.

Un troisième site pourrait accueillir un nouveau réacteur d’ici 2030. La réalisation de ce projet dépendra du retour d’expérience (Akkuyu, Sinop). La construction pourrait commencer peu après 2023. La Russie, le Japon et la France sont les partenaires les plus importants de la Turquie, avec la participation de ROSATOM et du consortium MITSUBISHI-AREVA pour la construction d’Akkuyu et de Sinop, respectivement.

IMAG2420C’est dans ce contexte que le PNB  a accueilli une importante délégation Turque (plus de 30 personnes) composée d’industriels (fonderies, équipementiers, ingénieries) en Bourgogne, à l’issue du Salon WNE 2016. Des représentants des Chambres de Commerces et d’Industrie d’Ankara et d’Adana, ainsi que des Industriels tels GEMAK, ALFA GRUP, TEMSAN, EMRE MAKINA, ENPRO, AKDAS ont ainsi pu avoir une meilleure connaissance de notre Pôle de Compétitivité, visiter le CETIC puis diverses installations du Lycée Léon Blum (Le Creusot), dont le Chantier-Ecole dédié au Nucléaire. 

La Turquie mise bien fortement sur un développement de son énergie nucléaire sur le long terme et cherche à maximiser la participation de sociétés locales dans la construction des centrales. Formation, assistance technique, expertise, partenariats entreprises locales-entreprises étrangères seront autant d’opportunités pour les entreprises françaises désireuses de s’investir sur ce marché prometteur.  D’ailleurs les acteurs turcs, présents le 1er Juillet en Bourgogne, avaient d’ores et déjà pu rencontrer plusieurs membres du PNB, exposants sur WNE 2016, lors de leur passage au Bourget. Les visites du CETIC et du Lycée Léon Blum (Le Creusot) ont généré des discussions enrichissantes, les Turcs – nouvel entrant dans le Nucléaire – ayant également l’intention de « reproduire » ces modèles sur leur territoire dans le but d’une préparation optimale à leurs nouveaux défis industriels.IMAG2422

C’est la deuxième rencontre avec les turcs cette année pour le PNB. Amédéo MANTOVAN a participé à la conférence INPPS à Istanbul en mars dernier et avait eu l’occasion de discussions avec les représentants des chambres de commerce notamment.

Pour toute information complémentaire : Amédéo MANTOVAN – 03 85 42 36 88 – amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr

 

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux