Agenda

<< Déc 2019 >>
lmmjvsd
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
Les pôles de compétitivité

Le projet Ambition 2022 de Nuclear Valley

En 2019, le gouvernement lance la phase IV des pôles de compétitivité qui couvre la période d’activités de 2019 à 2022.

L’analyse des résultats du pôle au terme de la phase III (2013-2018) permet de dresser un bilan positif de son action et d’identifier ses forces et ses axes de progrès. Les évolutions apportées au cours de l’année 2017, en termes de gouvernance comme de positionnement en Auvergne-Rhône-Alpes et de priorités au service des PME et ETI, positionnent Nuclear Valley sur une dynamique très positive comme en témoignent l’augmentation du nombre d’adhérents, la qualité des projets soumis au Conseil Scientifique du pôle et le succès des journées et évènements organisés par Nuclear Valley. Fort de cette analyse et porté par cette dynamique nouvelle, le pôle ambitionne pour la phase IV (2019-2022) d’être :

Le pôle de compétitivité de la filière nucléaire française au service
de la R&D, de l’innovation, de la croissance, de l’emploi et de la formation

L’atteinte de cette ambition repose sur 3 piliers qui guideront l’action du pôle sur la période 2019-2022 : 

  1. La R&D et l’innovation comme boosters de la performance et de l’emploi
  2. La formation pour doter la filière de compétences robustes et adaptées aux enjeux
  3. L’appui au développement économique et à la compétitivité des industriels

Pour chacun de ces piliers, des actions concrètes sont définies.