Agenda

<< Août 2019 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Les pôles de compétitivité

Actualités

Les Contrôles dans l’industrie nucléaire

Posté le : 24/10/2016 dans : Actualités

Le 5 Octobre dernier, avait lieu dans les locaux d’INSAVALOR à Villeurbanne, une journée technique sur le thème des contrôles dans l’industrie nucléaire. Cette journée était organisée conjointement par le PNB (Pôle de l’Industrie Nucléaire) et la COFREND (COnfédération Française pour les Essais Non Destructifs).

Le matin, différents intervenants (industriels ou académiques) se sont succédés pour présenter leurs travaux de recherche et leurs développements. Philippe DUVAUCHELLE (INSA) a présenté les axes de recherche du laboratoire MATEIS. Un focus a été fait sur les travaux menés en radiographie numérique (développement d’outils de simulation et d’analyse des clichés numériques). Arnaud PELTIER (IXTREM) a décrit les essais de faisabilité réalisés sur le site de fabrication d’AREVA au Creusot pour remplacer les techniques « polluantes » telles que le Ressuage et la Magnétoscopie. Des techniques alternatives basées sur des capteurs magnétiques type GMR (Giant Magneto Resistance) ou hybrides avec émission LASER et réception EMAT (Electro Magneto Acoustic Transducer), permette de raccourcir les temps d’inspection tout en étant plus respectueux de l’environnement. Jean SALIN (Animateur du GT COFREND END GC) a montré comment à travers plusieurs projets de recherche collaboratifs, la Recherche se structurait pour répondre aux enjeux industriels en termes de contrôlabilité des grands ouvrages de Génie Civil. Gilles CORNELOUP (Aix Marseille Université) a montré comment, pour la Gen IV (réacteur ASTRID), la contrôlabilité des composants était prise en compte dès la conception grâce à des prescriptions du RCC-MRx. Guy PERAZIO (PERAZIO Engineering) a fait état des inspections menés sur site dans le cadre du projet FLUENCE pour caractériser précisément une indication sous eau afin de statuer sur sa nocivité.

L’après-midi, la cinquantaine de participants a pu visiter en petits groupes les laboratoires LVA, MATEIS et LAMCOS. Les visiteurs ont pu ainsi découvrir de visu les thématiques de recherche, les compétences et moyens matériels de ces 3 entités. Les démonstrations qui ont été présentées ont donné lieu à des échanges techniques entre chercheurs et participants. Au final, cette journée aura sans doute permis de renforcer les liens entre Recherche et Industrie.

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux