Agenda

<< Août 2019 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Les pôles de compétitivité

Actualités

NUGENIA : 1ère Stakeholder Conference à Bruxelles le 18 Mars 2015

Posté le : 20/03/2015 dans : Actualités

nugénia logoLe PNB a participé aux Journées Européennes du Nucléaire (GEN II, III & IV) organisées par NUGENIA, du 17 au 19 Mars 2015 à Bruxelles.

L’un des temps forts de ces Journées a été la tenue de la 1ère Stakeholder Conference du 18 Mars. Près de 200 personnes spécialisées dans les métiers du nucléaire, issues non seulement des milieux académiques européens mais aussi des acteurs industriels avaient répondu à l’appel.

Jean-Pierre West, président de NUGENIA, a rappelé les missions et objectifs de NUGENIA, et mis l’accent sur le chemin parcouru, en termes d’émergence de projets de R&D nucléaire et de fédération d’acteurs spécialisés dans les différents domaines (matériaux, ingénierie, combustible, démantèlement, déchets, etc.). A ce jour, 18 projets sont en cours, pour un budget global de 80 M€ (dont 60% de contributions propres aux partenaires).

Jean-Pierre West a également planté le décor de cette Conférence :

– Comment améliorer la communication bilatérale entre les membres de NUGENIA ?
– Comment NUGENIA peut-elle mieux promouvoir les compétences européennes dans un contexte global et mondialisé ?
– Quels nouveaux services pourraient-ils être proposés aux membres de NUGENIA ?

Au travers des différentes interventions, un dialogue enrichissant a alors pu s’instaurer entre des représentants des Etats membres de l’Union Européenne, concernés par la R&D dans la fission nucléaire et diverses organisations européennes et internationales impliquées dans ces mêmes domaines.

Pour ce qui est de l’innovation et du transfert de technologie, l’accent a été mis sur l’importance du travail collaboratif, l’implication des Industriels, notamment PMEs/ETI, la nécessaire interaction entre les acteurs des consortia et les instances internationales liées au nucléaire, l’impact de la recherche prénormative CEN-CENELEC sur les codes et normes. La Commission Européenne a aussi tenu à souligner l’importance de la valorisation des résultats de la recherche. En ce qui concerne les aspects liés à la formation et la gestion des compétences ceux-ci ont été illustrés sous quatre angles différents : la formation des nouvelles générations,  les besoins de nouvelles compétences dans le cadre des challenges de type New-build – un focus a été fait sur les projets nucléaires britanniques, les compétences requises en termes de maintenance des sites existants – l’exemple du grand carénage EDF a été mis en exergue,  les métiers liés au démantèlement – le cas de l’Allemagne a été présenté par E-ON.

La conférence s’est conclue par une présentation d’expériences nationales, en matière de management de l’innovation et de coordination de programmes de R&D nucléaires (GEN II & III) avec des interventions de représentants tchèques et finlandais. Finalement, G. Gillet, Représentant permanent de la France à Bruxelles, pour les affaires nucléaires a rappelé les propos de Ségolène Royal sur la nécessité de « bâtir de nouvelles centrales », ce qui devrait également renforcer les coopérations en termes de R&D nucléaire européenne.

 

Pour toute information complémentaire : Amédéo MANTOVAN – amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux