Agenda

<< Juil 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Les pôles de compétitivité

Actualités

Portrait du mois: EKIUM

Posté le : 09/05/2016 dans : Archives Portrait du mois

Étiquettes : ,

 1985 -1990 : Une histoire de copains

P_LANOIR

Philippe LANOIR, Président d’EKIUM

Ca a débuté comme ça. Philippe, Jean-François et Laurent se rencontrent  à Lyon, sur les bancs de l’école, potassent cours de régulation et d’automatisme et  acquièrent les fondamentaux et  la culture technique qui  seront bientôt la marque de fabrique de Cira Concept puis celle d’EKIUM.  Richard, lui, est né quelques années plus tôt  et profite de son avance pour développer un réseau de premier ordre dans le secteur de la  prestation  de services dédiés au contrôle-commande et en devient la référence.

Les trois copains d’enfance travaillent d’abord pour  l’aîné,  apprennent leur métier dans les ingénieries et sur  les sites des industries pétrochimiques et pharmaceutiques…Ils vont d’un projet à un autre et, à l’âge ou d’autres finissent leurs études, créent  avec Richard, et sous son impulsion,  l’entreprise Cira Concept. Ce nom s’impose à tous  comme une évidence : C pour  Contrôle, I pour  Instrumentation, R pour Régulation, A pour Automatique. CIRA,  comme le nom de leur BTS !

1990-1994 : L’expérience se construit

Des partenariats gagnant-gagnant se nouent, des partenariats sur la durée ! Aujourd’hui  ils s’engagent  encore aux côtés de leurs premiers clients: EDF, Rhône Poulenc.

Les projets prennent de l’ampleur, c’est parfois complexe, comme ce projet de parc de robotique mobile en site nucléaire,  mais on se serre les coudes, on trouve des solutions ensemble. 

La confiance s’installe chez les clients les plus exigeants.  En cinq ans, Cira Concept devient le leader du contrôle commande en Rhône Alpes et regarde déjà au-delà des frontières.  En 1993, l’équipe automatise une unité de production de chalets pour une société américaine et en assure la mise en service au cœur de la Sibérie ! Une vraie aventure et  un vrai succès  qui en appellera d’autres : actuellement l’international représente 20% du CA du groupe.  

1995 – 2001 : Du Burkina Faso à la Méditerranée 

Au cours de l’année 1995, un cap est franchi avec la création de la filiale 2C Services. Dédiée dans un premier temps au conseil, 2C Services  développe  des compétences en tuyauterie et installation générale, instrumentation et électricité et  vient idéalement compléter l’offre de Cira Concept. En 1996, Cira Concept réalise  pour le compte de la Société Burkinabé d’Hydrocarbures son  premier projet de stockage de carburant et de gaz. L’occasion  de  démarrer dans ce domaine une collaboration pérenne avec le Groupe Parlym.

1997 est une année déterminante avec  la création d’une agence à Grenoble, le premier projet d’une longue série réalisé pour Sanofi Pasteur, l’automatisation de cytoculteurs et  un évènement fondateur : la construction du siège social du groupe à Bron.

En 1998, l’entreprise débute dans le secteur de la chimie fine, avec l’automatisation d’une unité de fabrication et de conditionnement pour 3M Santé. Le  domaine de Sciences de la Vie pèse pour 20% du Chiffre d’affaires actuel du groupe.

2000 marque la signature du premier contrat cadre dans le domaine de l’ingénierie électricité, instrumentation et automatisme.  Ce nouveau partenariat conclu avec les entités qui formeront plus tard INEOS et PETROINEOS amène Lionel à  lancer l’aventure CIRA CONCEPT MEDITERRANEE, accompagné de François, Nicolas, Jérôme, Denis…Une formidable aventure humaine qui se poursuit encore.

Durant la même période,  à Lyon, l’activité Robotique de Laboratoire se crée avec pour premier client Rhône Poulenc Agrochimie devenu depuis  Bayer Cropscience.

2002-2008 : Du groupe Cira Concept au groupe EKIUM

En 2002, un chiffre symbolique est dépassé ! Rhodia Centre de Recherche devenu depuis Solvay confie à Cira Concept  son premier projet d’un montant supérieur à 1 million d’€.

Les projets de plus en plus importants se succèdent, en 2003 un projet de 6 millions d’€  lié à  la production de vaccins est confié à Cira Concept par Sanofi Pasteur puis l’année suivante c’est au tour du groupe russe Toaz de confier à Cira Concept la conception et la fourniture d’équipements d’un terminal de stockage et d’expédition d’ammoniac pour un montant de 7 millions d’€.  Ces projets de par les méthodes, organisations et expertises mises en œuvre, sont structurants et préfigurent l’évolution de Cira Concept vers un groupe d’ingénierie tous corps d’état.

En 2005 un premier contrat d’ingénierie technique pluridisciplinaire est initié avec Areva, d’autres depuis ont pris le relais pour assurer un partenariat continu.

Au même titre qu’offrir une gamme complète d’expertise en automation et ingénierie, la proximité  avec le client  devient un enjeu, une nécessité et Cira Concept développe son réseau d’implantations: la société parisienne d’automation  Myria est intégrée en 2004, les agences de Saint-Avold et Pierrelatte  voient le jour en 2007…

 2007 c’est aussi l’année du rachat d’Atecas Seat Ingénierie et de Setram, toutes deux filiales de notre partenaire Parlym et spécialisées en conception d’unités de stockage de produits chimiques et pétroliers, en études et supervision de travaux dans le domaine de la   tuyauterie et de l’installation générale. Ce sont des positions solides sur des sites industriels majeurs et soixante-dix techniciens et ingénieurs  reconnus par leur expertise  qui viennent enrichir le groupe.  Le groupe compte alors  320 collaborateurs et réalise un CA de 24 millions d’euros généré par 6 sociétés. C’est le moment de concrétiser dans l’organigramme un savoir-travailler ensemble. Cela se fait au sein d’une nouvelle structure : EKIUM.

La même année, EKIUM réalise une mission de Maîtrise d’œuvre tous corps d’état de reconfiguration du dépôt de carburant de la base navale de Brest pour le service des essences des armées pour un CAPEX supérieur à  6 M€. Le succès de cette mission participera  en 2014 à  l’obtention sur concours d’une mission de maîtrise d’œuvre tous corps d’état de refonte des installations pétrolières de la base navale de Toulon pour un CAPEX cette fois supérieur à  70M€ !

2009-2016 Du  Luxembourg à l’Ile Maurice

La crise de 2009 ne freine pas la croissance d’EKIUM. En 2010, la société d’ingénierie tertiaire GLI rejoint le groupe. 40 experts en fluides techniques du bâtiment et systèmes de sécurité, fédérés par André, un Ingénieur INSA  basque passionné de rugby. Les agences de Pau, Le Havre se créent en 2011, celle  de Toulouse en 2013.  Stéphane, le patron de l’agence toulousaine, un autre fondu de rugby,  noue un partenariat avec Airbus dans l’automation et EKIUM en devient fournisseur de rang 1. 2013 c’est aussi l’intégration au sein de GLI de la TPE parisienne SMG et de ses experts en fluides du bâtiment,  Gérard, Stéphane, Philippe…

En 2014, un coup d’accélérateur à l’international est donné avec le démarrage par Didier  de l’activité  d’EKIUM Benelux. Cette orientation se poursuit avec en 2015 l’arrivée dans le groupe de la société Mauricienne Consultec. Au-delà de l’ouverture vers l’Afrique et les pays de la zone Pacifique, Consultec apporte au groupe EKIUM de fortes  compétences en ingénierie et management de projet et la  parfaite maîtrise de la technologie  3D Laser Scanning.

Toujours en 2015, EKIUM s’enrichit du savoir-faire en matière de maîtrise d’œuvre industrielle études et travaux des trente collaborateurs des sociétés SOFRAST et SOFRAST INTERNATIONAL. En fin d’année, l’agence EKIUM de Marseille est ouverte. Autour de Bertrand se bâtit une équipe spécialisée dans le nucléaire, nous recrutons Séverine, Aziz, Olivier…

En 2016, le groupe EKIUM, toujours dirigé par Philippe, Laurent et Jean-François, qu’accompagne depuis 2012 un deuxième Jean-François,  emploie plus de 700 collaborateurs dans ses 15 implantations pour un Chiffre d’affaire de 70 M€. 

Contact: Christophe ZAIA, Responsable du Développement Energies   Tél: 04 72 81 50 50   e-mail: christophe.zaia@ekium.eu 

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux