Agenda

<< Juil 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Les pôles de compétitivité

Actualités

Réunion de l’Observatoire et Veille : « Marché Nucléaire Industriel du Moyen-Orient »

Posté le : 10/09/2015 dans : Actualités

carte_proche_orientCo-organisée par Gérard KOTTMANN, Président de l’AIFEN, et Stéphane AUBARBIER, Vice-Président du GT 3 Export, la réunion de l’Observatoire et Veille consacrée au marché nucléaire industriel du Moyen-Orient a rassemblé  80 personnes – dont plusieurs membres du PNB – à la FIM(Courbevoie) ce Mercredi 9 Septembre 2015. 

Le Moyen-Orient attire ! Un programme nucléaire parmi les plus ambitieux du monde pour l’Arabie Saoudite, un regain d’intérêt très net des Emirati pour le nucléaire français sont en effet autant d’éléments positifs renvoyant à de réelles opportunités pour les acteurs français. Le Conseiller Nucléaire Ahmad CHEIKH ALI, en charge du Moyen-Orient a rappelé les spécificités de ces deux marchés très prometteurs. 

642ce06b27f15dd21b67b329ac530076Le fil conducteur commun demeure primordial pour les industriels français (et notamment les PMEs/ETI) : parvenir à nouer des partenariats avec les acteurs locaux. Pour ce qui concerne le marché Emirati du nucléaire, l’offre française est jugée fortement intéressante au regard des postes ci-après : – Intervention dans les phases d’exploitation, gestion des centrales, aval du cycle – Opérations de maintenance, – Revues documentaires, – Prestations liées à la sureté/sécurité, – Formation. Ces besoins (clairement établis) sont d’autant plus intéressants pour les acteurs français, que le constructeur KEPCO doit faire face à toute une série de difficultés sur son site de Shin Kori (450 kms au sud-est de Séoul). En effet, sur ce site, KEPCO développe son projet de réacteur APR 1400 (modèle similaire à celui mis en œuvre à Barakah)…

Il faut  avoir à l’esprit les contraintes spécifiques au marché Emirati : savoir « composer » de façon efficace avec les différentes directions de l’ENEC, opérer dans un cadre managérial à forte connotation anglo-saxonne, opérer dans un contexte fortement concurrentiel (Présence d’acteurs de venant de tous horizons, et de toutes cultures), parvenir à établir un relationnel étroit avec les Emirati (et ce, à tous les niveaux hiérarchiques), savoir s’implanter localement.

Flag_of_Saudi_Arabia_svgEn ce qui concerne le Royaume d’Arabie Saoudite, Français et Saoudiens ont signé une lettre d’intention permettant à AREVA de soumettre une étude de faisabilité pour 2 EPR. Le volet technique a déjà été adressé aux Saoudiens. Il sera suivi par l’envoi – par AREVA – du volet commercial (Fin Septembre 2015). On rappelle, ici, qu’en 2010, le roi ABDALLAH BEN ABDEL AZIZ AL-SAOUD avait lancé un ambitieux plan, baptisé King Abdullah City for Atomic and Renewable Energy (KA CARE), destiné à développer des énergies alternatives aux hydrocarbures, comme le nucléaire et les énergies renouvelables. En 2012, les Saoudiens avaient alors affiché un objectif ambitieux : construire seize réacteurs d’ici à 2030 d’une capacité totale de 17 gigawatts (GW), pour un budget de 70 milliards d’euros. Les programmes de « saoudisation » seront mis en avant pour répondre aussi aux exigences d’emploi, de formation et de localisation dans un environnement très concurrentiel.

Les différents intervenants qui se sont succédé à la tribune lors de cette réunion (Conseiller Nucléaire Ahmad CHEIKH ALI, AREVA, EDF, ASSYSTEM, EGIS, BUSINESS France) ont tous souligné les réelles opportunités pour les acteurs français, sans en minimiser les difficultés.

Il faut noter la tenue prochaine de deux évènements majeurs pour l’offre nucléaire française à destination des E.A.U et de l’Arabie Saoudite :

• Forum d’affaires, les 12 et 13 Octobre 2015, à Ryad. 

• Mission commerciale nucléaire à Abu Dhabi, début 2016 (Dates exactes à confirmer).

Pour toute information complémentaire : Amédéo MANTOVAN – 03 85 42 36 88 – amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux