Agenda

<< Sep 2020 >>
lmmjvsd
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
Les pôles de compétitivité

Actualités

Robotique industrielle : Siléane concrétise sa nouvelle stratégie de croissance

Posté le : 28/05/2020 dans : Actualités, Adhérents

Avec la prise de participation dans le capital de la PME lyonnaise Robsys, le groupe stéphanois Siléane, spécialiste de la robotique et vision industrielle, pose une première pierre dans sa nouvelle stratégie de maillage du territoire.

Les discussions avaient été engagées avant la crise sanitaire mais Hervé Henry a maintenu le cap, confiant dans sa nouvelle stratégie de développement axée sur la croissance externe. Une stratégie sur laquelle il travaille depuis deux ans et qui vient de se concrétiser par une première acquisition.

Sileane (100 salariés, 11,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019), pépite stéphanoise de la robotique industrielle identifiée par une étude récente de Xerfi comme un des roboticiens les plus installés en France, prend une participation au capital de Robsys (15 salariés, 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires), implantée à Villefranche-sur-Saône et également spécialisée dans la robotique industrielle. La prise de participation est pour l’instant minoritaire mais le rapport doit évoluer dans les prochains mois. Elle est la première d’une série à suivre dans les cinq prochaines années. Objectif : mailler le territoire.

Nouvel axe de développement : les PME

« Aujourd’hui, sur notre site historique de Saint-Etienne, nous travaillons sur des projets de plus de 500 000 euros. Au-delà de 200 kilomètres de distance, nous ne sommes plus compétitifs pour des projets plus modestes. Or, le marché de la robotique s’est démocratisé, les technologies se sont simplifiées. De plus en plus de projets de 100 à 500.000 euros émergent aujourd’hui, nous devons nous mettre en capacité d’y répondre », explique le dirigeant qui oeuvre pour de grands groupes tels Pasquier, Renault, Sanofi, Bongrain ou Veolia.

En maillant le territoire, en France mais aussi dans d’autres pays comme la Suisse ou l’Allemagne, en créant ou en acquérant de petites entreprises de robotiques, Sileane entend bien capter ce nouveau marché. Sous cinq ans, le groupe Siléane pourrait enregistrer un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros avec 200 salariés.

Constitution d’un groupe

Avec la naissance de ce pôle « Régions », le groupe Siléane peut désormais s’appuyer sur trois piliers. Il disposait déjà de son activité historique d’ingéniérie robotique, vision et IA et, depuis un an, d’une activité de services et formation avec sa filiale Newcob (10 salariés) visant à former des techniciens et à mettre à disposition des compétences.

Historiquement très tournée vers les industries agroalimentaires et mécaniques, Siléane a fortement investi en fonds propres depuis sept ans dans l’intelligence artificielle à destination des Sciences de la Vie et de la Green Tech (Industrie pharmaceutique, démantèlement d’installations nucléaires, valorisation des déchets etc).

Impacté par la crise actuelle, Siléane vise néanmoins un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros pour 2020. A terme, le nouveau pôle régions devrait peser pour 40% dans son chiffre d’affaires.

Source : Acteurs de l’Economie – La Tribune acteursdeleconomie.com– Article du 14 / 05 / 2020 :
https://acteursdeleconomie.latribune.fr/strategie/2020-05-14/robotique-industrielle-sileane-concretise-sa-nouvelle-strategie-de-croissance-externe-847562.html

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux