Agenda

<< Juil 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Les pôles de compétitivité

Actualités

Portrait du mois: TBI

Posté le : 07/06/2017 dans : Archives Portrait du mois

Étiquettes : , ,

 TBI est une entreprise qui a un long passé derrière elle : créée en 1867 à Dijon elle fabriquait des limes réputées pour leur solidité. Son secret résidait dans la maîtrise des traitements thermiques. C’est sur ce savoir-faire à forte valeur ajoutée que  son activité vint à reposer entièrement à partir des années 50.

Récemment, Frédéric DIMIER a repris cette entreprise pour lui donner les moyens de se développer en synergie avec les deux autres entités regroupées au sein d’une entité commerciale Groupe TAM.

Un premier chantier de réorganisation de l’atelier de production sur le modèle 5S a été mené à bien par le nouveau directeur de site en place depuis 2015. «Cela nous a demandé beaucoup d’énergie car les process sont interdépendants mais, avec l’augmentation de l’activité attendue nous en verrons pleinement les avantages» commente Guillaume le responsable qualité.

En parcourant l’atelier, le regard est attiré par une pièce incandescente qui est soulevée à la verticale d’une cuve, ruisselante d’un liquide rougeoyant. Le dirigeant explique qu’il s’agit d’une opération en four à bain de sels fondus et que chacune des seize cuves est dédiée à un traitement particulier comme la cémentation, la nitruration, la trempe ou le revenu. Il met l’accent sur le fait que « ce procédé de TRAITEMENT THERMIQUE est irremplaçable pour obtenir les propriétés mécaniques optimales telles que dureté, résilience, élasticité nécessaires pour les forets et autres outillages »

Opération de trempe

Les aciers «bas carbone» et faiblement alliés ne peuvent atteindre leur dureté maximale qu’en bain de sel. Ce traitement permet de tremper à cœurs des pièces massives, ayant des épaisseurs ou sections importantes et des pièces de géométrie complexe. La manipulation en position verticale permet de limiter les déformations et lui seul permet un traitement partiel de la pièce.

Frédéric Dimier ajoute « les bains sont maintenus en température en permanence. Nous sommes très réactifs : Il nous arrive d’expédier le matin des pièces qui sont arrivées la veille au soir ! »

Dans une seconde partie de l’atelier, se trouvent les fours sous-vides ou sous atmosphères contrôlées. On y réalise tout type de traitements thermiques comme  :

  • CEMENTATION basse pression  – TREMPE HUILE
  • TREMPE GAZ JUSQU’A 20 bars et 1300 °C
  • NITRURATION GAZEUSE / DIFFUSION
  • NITROCARBURATION
  • TREMPE EAU
  • REVENUS SOUS VIDE
  • RECUIT
  • STABILISATIONS
  • DETENTE DE RELAXATION
  • DIFFUSION  ET DURCISSEMENT DES DEPOTS DE NICKEL CHIMIQUE

La spécificité de ces traitements est de restituer l’aspect initial des pièces sans aucune pollution, ni oxydation. Ils sont utilisés pour le marché nucléaire, aéronautique, automobile, mécanique industrielle ….

Le contrôle de la dureté par duromètre est une opération systématique incluse en fin de cycle de fabrication. Les contrôles plus avancés sont du ressort du laboratoire de métallurgie qui est au cœur du savoir-faire de la maison. Anne-Marie qui le dirige, résume son rôle en quelques mots « on est garant de la bonne application des spécifications métallurgiques  des Donneurs d’Ordres».

Dans une commande-type les données d’entrée sont : le type d’acier dont sont faites les pièces, le type de traitement à réaliser et la dureté attendue. Grâce à ses tables de métallurgistes, le labo détermine les paramètres de traitement. Lorsqu’il s’agit de nouvelles pièces, TBI propose systématiquement un examen métallurgique destructif réalisé sur un échantillon qui permet de déterminer la profondeur de traitement de nitruration ou de cémentation. Un certificat est alors rédigé et archivé.

Le laboratoire assure également le suivi quotidien des concentrations en sels des bains de sels, ainsi qu’un étalonnage régulier des chaines complètes de pyrométrie.

En complément et en collaboration, une personne est chargée de veiller à la qualité du fonctionnement de l’entreprise selon les exigences des normes ISO 9001  V2008 et ISO 14001 V2014 et v2015 pour la fin d’année 2017.

Récemment recruté au service de l’entreprise, un commercial a pour mission de développer le portefeuille client en proposant l’offre globale « Groupe TAM » comportant outre son expérience de traitement thermique, ses  fortes compétences en chromage dur, en nickelage chimique, en rectification ainsi que différentes préparations et finitions mécaniques ( polissage soudage, sablage, polimiroir ).

TBI travaille pour VALINOX nucléaire au niveau des outillages de filage. La PME attend de sa participation au sein du Pôle NUCLEAR Valley une meilleure connaissance des acteurs du marché nucléaire et particulièrement au niveau de ses besoins en conseil et réalisation d’outillages mécaniques.

Contact : Frédéric DIMIER    e-mail : fdimier@groupe-tam.fr

Voir plus de  Portrait du mois

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux