www.polenucleairebourgogne.fr
Pour lire cette PNB NEWS en PDF, cliquez ici N°201306 - Le : 03/07/2013
     
PNB NEWS JUILLET 2013
ZOOM

18ème Journée des Adhérents du PNB à l’ANDRA

Le PNB a organisé, pour sa 18ème journée des adhérents, un déplacement sur le site de l’ANDRA à Soulaines-Dhuys dans l’Aube les 19 et 20 juin dernier. La soirée du 19 a été l’occasion pour les adhérents de faire le point sur les actualités du pôle, de partager la vision des marchés internationaux et de partager un diner convivial, moment privilégié pour entamer des discussions sur un mode plus business.

Le lendemain, les 50 entreprises du PNB ont été reçues par l’ANDRA pour une matinée de présentations orientées sur les activités industrielles et les activités de recherche en lien avec les Domaines d’Activités Stratégiques du PNB, sur les sites de l’Aube (existants et en projet comme CIGEO). La visite du Centre de Stockage de l’Aube à Soulaines-Dhuys a permis de bien visualiser certaines problématiques de l’ANDRA.

Les axes de recherche & développement de l’ANDRA : des technologies compétitives au service du développement durable »

Les axes de R&D de l’ANDRA s’articulent autour de 4 thématiques : la caractérisation et tri de déchets et matériaux « sur pied » (Simulation & Mesures), le recyclage dans le nucléaire de déchets TFA métalliques ou béton, le conditionnement du futur, et conditionnements optimisés multi-filières, et le traitement de déchets radioactifs FA et MA sans filière, dont le stockage peut-être optimisé grâce à un traitement préalable.

Forte de ces thématiques, lesquelles renvoient d’ailleurs à autant d’enjeux industriels et sociétaux, l’ANDRA prévoit de lancer un appel à projets – en partenariat avec l’ANR – d’ici fin 2013.

L’objectif sera de financer des actions de R&D très appliquée, avec une mise en service industrielle dans les 10 ans à venir et de financer des projets de R&D beaucoup plus en amont, dans l’optique de générer, à terme, des situations de rupture technologique.

Les acteurs visés seront donc multiples selon les objectifs : PME/ETI, producteurs de déchets radioactifs, prestataires de R&D d’une part, Communauté Académique & autres acteurs intéressés d’autre part.

Les modalités de cet Appel à projet seront bien évidemment relayées de façon détaillé par le PNB – une fois celles-ci dûment précisées par l’ANDRA.

Le centre de stockage pour les déchets de faible activité de l’Aube

Le centre est implanté sur la commune de Soulaines-Dhuys et s’étend sur 95 hectares, dont 30 sont réservés au stockage. Jusqu’à fin 1994, les déchets FMA-VC ont été stockés au Centre de stockage de la Manche. Bénéficiant de toute l’expérience acquise sur ce site depuis un quart de siècle, l’ANDRA a perfectionné la technique du stockage jusqu'à définir le système multi-barrières constitué par le colis, l'ouvrage de stockage et le milieu géologique.

Les déchets stockés au CSA sont conditionnés dans des colis en béton ou métalliques. Ces colis sont placés dans des ouvrages en béton armé, de 25 mètres de côté sur 8 de hauteur, construits progressivement au fur et à mesure des besoins, dans une limite maximale fixée de 1 million de m3. Le stockage actuel est de 27% de cette limite. Une fois remplis, ces ouvrages sont fermés par une dalle béton dont l’étanchéité est assurée par un revêtement imperméable.

A la fin de l’exploitation, une couverture composée d’argile sera placée sur les ouvrages pour assurer le confinement des déchets à long terme. La surveillance est fixée à au moins 300 ans.

 



PORTRAIT DU MOIS

CEFIPA (Centre de formation d’Ingénieurs par l’Alternance)
Centre de formation d’Ingénieurs par l’Alternance
Centre de formation d’Ingénieurs par l’Alternance

Dès que la loi a permis d’étendre l’apprentissage à l’enseignement supérieur, le GIM (Groupement des Industries Métallurgiques) et le CESI ont créé le CEFIPA en 1990.
Depuis sa création, le CEFIPA a montré la voie et a contribué à faire de la formation en alternance en général et de l’apprentissage en particulier une voie pour devenir ingénieur.



BREVES

Des PME qui se forment pour progresser

Dans le cadre du dispositif PME attractive, une quinzaine d’entreprises se sont retrouvées à la Maison des Entreprises 71 à Chalon sur Saône pour échanger sur le thème « Améliorer sa rentabilité ». Animée par Xavier BOUIN, expert en finance et gestion (cabinet BSP CONSULTING), cette rencontre a permis d’aborder les points suivants :

  • Distinguer résultat – trésorerie et rentabilité
  • Développer une lecture opérationnelle du bilan et du compte de résultat
  • Donner du sens aux chiffres
  • Identifier les leviers de la rentabilité
  • Déterminer le plan d’actions

Ces rencontres sont organisées par et pour les PME et donneurs d’ordres engagés ou sensibilisés au dispositif PME attractive. L’objectif est de valoriser l’image des PME et mettre en avant leurs atouts concernant la gestion de leurs Ressources Humaines (gestion des compétences, formation, accueil…) auprès du grand public et des donneurs d’ordres.

12 PME bourguignonnes sont agréées et vous pouvez retrouver toutes les informations de ce dispositif sur un site nouvellement lancé www.pme-attractive.fr


ASTRID : Des PME associées aux recherches du futur

Depuis plusieurs mois, le PNB et la Direction de l’Energie  Nucléaire du CEA collaborent pour rapprocher les PME/ETI de ses programmes de recherche. Ce travail permet aujourd’hui  une concrétisation effective sur le projet ASTRID, futur démonstrateur de réacteur à neutron rapide refroidi au sodium (RNR Na).

Le 03 juin dernier, à Lyon, une bonne vingtaine de PME/ETI, présélectionnées selon les compétences voulues, ont pu avoir une vision globale du projet Astrid, des partenariats déjà engagés sur l’ingénierie, mais aussi des modalités de contractualisation entre le CEA et les PME sur un tel projet car plusieurs programmes liés à l’ilot nucléaire leur ont été ouverts pour les intégrer dans cette dynamique.

Les PME et ETI invitées ont montré leur intérêt et rendez-vous est pris pour les aider à s’associer à ce programme. Le PNB soutient l’intégration des PME/ETI à la R&D de la filière et trouve dans ce programme une bonne manière de l’illustrer.


ASCOT fête les 10 ans de son atelier Creusotin

C’est en présence du maire du Creusot, André BILLARDION et du président de la Communauté Urbaine Creusot Montceau, Jean-Claude LAGRANGE, que la société ASCOT (Groupe MISTRAS) a fêté le 5 mai dernier les 10 ans de son antenne creusotine. Pour l’occasion, l’atelier a été ouvert au public qui a pu visiter les installations. Inauguré en 2003, le site compte aujourd’hui 65 personnes. ASCOT réalise au Creusot pour le compte de ses clients, des prestations de Contrôle Non Destructif (Contrôle par ultrasons en immersion, par ressuage, par magnétoscopie, par radiographie X et Gamma) mais aussi des analyses macro et micrographiques.

L’année prochaine, la société ASCOT fêtera ses 30 ans d’existence.


Inauguration de la Mention Complémentaire « Agent de Contrôle Non Destructif »

Le 13 juin dernier, l’atelier de travaux pratiques CND du Lycée Eugène Guillaume à Montbard a officiellement été inauguré. Cette inauguration met en lumière la mention complémentaire « Agent de Contrôle Non Destructif » ouverte en 2012. Cette formation, unique en France, prépare en alternance des jeunes titulaires d’un bac au métier de contrôleur. Dans le contexte actuel d’augmentation des contrôles en fabrication et dans la perspective du programme de « Grand Carénage » qui prévoit une augmentation d’environ 40% des CND, le PNB et ses adhérents ne peuvent que se réjouir de cette initiative pour un métier en tension.
N’hésitez pas à utiliser ce vivier pour vos futurs recrutements de contrôleurs !
Contact : Sylvain MONIER, sylvain.monier@ac-dijon.fr


Lancement du Vade-Mecum des aides aux PME du nucléaire

Dans le cadre des travaux du Comité Stratégique de Filière Nucléaire, le Groupe de Travail n°3 s'occupe plus particulièrement de toutes les questions relatives à l'export. Les participants de l'axe "Leviers d'amélioration de l'offre" (un des sous-groupes auquel participe G. KOTTMANN) ont constaté la perplexité des PME face aux offres de financement liées à l'export.
Ils ont donc décidé de confier à un consultant financier extérieur, la société International SPC, la rédaction d'un vade-mecum pratique des solutions de financement à destination des PME/ETI du secteur nucléaire. Ce vade-mecum a été présenté officiellement au Comité de Pilotage du CSFN jeudi 4 Juillet 2013.
Vous le trouverez sur le lien suivant. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques, ce travail demandera une actualisation régulière d'une part, et il donnera lieu à la création prochaine d'un outil d'auto-évaluation sur Internet d'autre part.



ACTUALITES

Le nucléaire en Russie - Quelles opportunités pour les entreprises françaises ?
Représentation commerciale de l’Ambassade de France en Russie
Représentation commerciale de l’Ambassade de France en Russie

Journée UBI France – CEA – CIFAL – ROSATOM

Le PNB a participé à la Journée UBI France – CEA – ROSATOM qui s’est tenue le 6 Juin dernier à la Représentation Commerciale de l’Ambassade de France en Russie.

Le marché russe du nucléaire s’établit sur la base d’environ 50 réacteurs en 20 ans (30 sur le marché intérieur russe, 20 pour le marché de l’exportation). 200 industriels (PME / ETI peuvent être concernés par ces marchés, dont une estimation globale serait de l’ordre de 50 M d’euros

Le marché local russe reste très difficile à pénétrer pour un fournisseur étranger. Les russes savent fabriquer la plupart des équipements et rares sont les fournisseurs étrangers qui réussissent sur ce segment. Il est cependant à noter que le niveau de qualité des fournisseurs russes est très aléatoire, ce qui constitue un angle d’attaque possible du marché.

Le marché de l’exportation est plus accessible pour les fournisseurs étrangers. L’exploitant du pays importateur a souvent son mot à dire sur le choix des équipements.

Quant aux fournisseurs étrangers, seuls ceux qui ont localisé leur production en Russie ou qui ont une implantation commerciale permettant de facturer localement en roubles ont réussi à pénétrer ce marché.

De plus, l’autorité de sureté locale (RTN) impose une certification des produits. Même si cette certification n’est pas très difficile à obtenir, elle permet aux russes de maitriser l’importation de produits étrangers.

Cela étant, et en dépit d’un contexte contraignant au prime abord, les produits français peuvent avoir de fortes chances d’obtenir les faveurs des russes. Quatre grands postes seraient notamment très recherchés par ces derniers:

  • Turbines et pièces connexes
  • Vannes, corps de vannes (pièces complexes, etc.)
  • Contrôle commande – sureté – capteurs
  • Solutions Informatiques

 L’offre française – notamment provenant des PME / ETI - devrait aussi s’appuyer sur les présences du CEA, lequel collabore déjà (et de longue date) avec ROSATOM sur la technologie des RNR (Réacteurs à Neutrons rapides) et d’ALSTOM qui a démarré avec succès une Joint-Venture avec le russe ATOMENERGOMASH.

 Le PNB peut accompagner toute PME / ETI (ou groupement de PME / ETI) qui souhaiterait se développer notamment sur ce marché à fort potentiel. D’autant plus, que le Pôle pourrait lui-même à terme se rapprocher du cluster Atomenergoproekt–NIAEP basé à Nijni Novgorod.

 Contact : Amédéo MANTOVAN – amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr

 


Le programme nucléaire français et l’expérience française

Séminaire Parlementaire – Varsovie / Sénat de la République de Pologne.

La Pologne souhaite se doter d’un programme de développement de l’énergie nucléaire [Voir aussi PNB NEWS – Octobre 2012].

Dans cette perspective, la Commission de l’Economie Nationale du Sénat a organisé le 4 Juin 2013, en coopération avec le Service Economique Régional de l’Ambassade de France à Varsovie, une journée d’information et d’échanges à destination des parlementaires polonais. Une délégation française (DGEC, CEA, OPECST, PBN) emmenée par Mr Jean-Yves LE DEAUT (Premier Vice-président de l’OPECST*) a ainsi pu faire présenter la façon dans le programme nucléaire a été mis en œuvre en France.

Afin de réduire la dépendance énergétique du pays, diversifier les sources d’approvisionnement et diminuer la production de CO2, le gouvernement polonais a annoncé en 2009 sa volonté de construire 2 centrales nucléaires de 3000 MW chacune, pour une mise en service de la première centrale à l’horizon 2025.

Lors de ce Séminaire Parlementaire, Amédéo MANTOVAN (PNB) est intervenu plus particulière sur le thème « Impact de la filière nucléaire sur l'emploi et le développement d'un tissu de PME ».

* OPECST : Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Techniques.

Pour toute information complémentaire : amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr



7 NOUVEAUX MEMBRES ONT REJOINT LE PNB

SIGMA BETON

SIGMA BETON basé à l’Isle d’Abeau (38) est un centre technique privé, 100% filiale de VICAT, spécialisé dans les bétons, ciments et granulats.
Contact : Monsieur Christian CLERGUE, Directeur - c.clergue@vicat.fr - www.sigma-beton.fr

CEGELEC NDT-PSC

Cette société, filiale du groupe VINCI, est spécialisée dans la vente de matériel et la réalisation de prestations de contrôles non destructifs. Elle a récemment intégré la société IFAT basée à Mâcon (71) qui dispense des formations professionnelles dans le domaine des CND.
Contact : Monsieur Philippe Bosch, Directeur - philippe.bosch@cegelec.com - www.ndt.cegelec.com .

ABC HORUS

Cette PME basée à Champforgueil (71), membre du GIE HORUS réalise des prestations de contrôles non destructifs en atelier et sur sites principalement pour l’industrie nucléaire.
Contact : Monsieur Victor SOARES, Directeur Opérationnel, v-soares@horus.fr.

GETINGE LA CALHENE

Le Groupe GETINGE-LA CALHENE basé à Vendôme (41) conçoit, fabrique et commercialise des équipements destinés à la manipulation, au transfert et au traitement de matières dangereuses pour l'homme ou nécessitant une protection contre le milieu extérieur. Leur savoir-faire acquis dans l'industrie nucléaire civile en France au milieu des années 60, a trouvé de nombreuses applications.
Contact : Monsieur Christophe Selliez - christophe.selliez@getinge.com - www.getinge-lacalhene.com .

ALLIOSS

Cette société regroupe 4 PME bourguignonnes : SCTM, 2M2S, A2MI et SERMI et est spécialisée dans la mécanique, la chaudronnerie et la maintenance.
Contact : Monsieur Paul-André MIGEON - paul-andre.migeon@allioss.com .

EYNARD ROBIN

Le Groupe EYNARD ROBIN est spécialisé dans l’étanchéité, le transfert des fluides et la découpe industrielle.
Contact : Monsieur Laurent Foucher – Chargé d’Affaires Energies -  l.foucher@groupe.eynardrobin.com - www.groupe.eynardrobin.com

AGCM

Cette PME basée à Bresson (38) est spécialisée dans le cintrage de tubes.
Contact : Monsieur Francis Roca - f.roca@agcm.fr



LE CHIFFRE DU MOIS : 300

Nombre d’années minimum de surveillance après la fermeture d’exploitation d’un centre de stockage de déchets nucléaires.



AGENDA

Septembre/Octobre 2013
  • 12 Septembre à Dijon

Assemblée Générale du PNB (lieu à déterminer)
Contact : Catherine TOLLINI, catherine.tollini@polenucleairebourgogne.fr

  • 26 Septembre à Senlis

Journée Technique du CETIM « Les CND en mouvement dans l'industrie ! »
Cette journée ponctuée de témoignages industriels et d’ateliers, mettra en avant de manière pratique et concrète comment les CND innovants peuvent faire la différence et donc renforcer la compétitivité de votre entreprise.
Informations et inscription : CLIQUER ICI

  • 29 Septembre – 05 Octobre

Accueil d’une délégation russe d’INTERATOMENERGO
INTERATOMENERGO est un groupement d’industriels russes créé après Tchernobyl,  et ayant pour objectif d’améliorer les technologies et la sureté des installations et de s’ouvrir sur le monde extérieur. Présidée par G.VERETENNIKOV, INTERATOMENERGO regroupe l’ensemble des entités de ROSATOM ainsi que certains fabricants étrangers (dont VELAN membre du PNB). INTERATOMENERGO se rend régulièrement dans un des Pays Européen, dans lequel des réunions spécifiques sont organisées sur différents thèmes.
L’édition 2013 se tiendra à Chalon-Sur-Saône (Date et lieu exact à préciser) à partir de fin Septembre 2013 (et pour une semaine environ). La délégation russe devrait inclure une quarantaine de représentants.
Contact : Amédéo MANTOVAN – amedeo.mantovan@polenucleairebourgogne.fr

 

 





www.polenucleairebourgogne.fr

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information, vous pouvez vous désinscrire en cliquant ICI
© Pôle Nucléaire Bourgogne

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez-vous à Pôle Nucléaire Bourgogne, Média Pôle, 1 Avenue de Verdun, BP 60190, 71105 Chalon sur Saône Cedex ou à catherine.guillemin@polenucleairebourgogne.fr/a>

Pôle Nucléaire Bourgogne - Tél : +33 (0)3 85 42 36 90