Devenir membre Nous contacter
Découvrez Nuclear Valley

French Fab Métallurgie : réussite du projet

27/06/2024
French Fab Métallurgie : réussite du projet

Initié dans le cadre de l’appel à projet France relance, volet stratégique industrie nucléaire, le projet French Fab Métallurgie regroupe 5 partenaires : un industriel (Framatome), un pôle de compétitivité (Nuclear Valley) et 3 laboratoires et associations de recherche (Centre des Matériaux de Mines Paristech, Institut Jean Lamour, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse).

Le projet a bénéficié d’un financement de l’Etat opéré par BPI France à hauteur de 50% du financement du projet soit 7 047 159 euros. Et il s’inscrit dans le Contrat stratégique de la filière nucléaire et dans la « feuille de route R&D » du GIFEN.

Le projet French Fab Métallurgie vise l’amélioration de la qualité, la baisse du coût et du délai de fabrication de pièces forgées de grande taille pour le nucléaire. Il permet aussi d’accélérer la transformation numérique de la fabrication des pièces forgées de grandes dimensions. De plus, il a également pour objectif «la pérennité du tissu industriel » puisqu’il s’attache à préserver et développer l’expertise et le savoir-faire français dans la fabrication de ces pièces.

Enfin, il répond aux enjeux sociétaux suivants :

- Renforcer la sureté des centrales nucléaires

- Sécuriser la filière française des pièces forgées de grandes dimensions pour le nucléaire civil et militaire

- Réduire l’impact Carbone du transport de certaines pièces

La réussite de ce projet permet ainsi de consolider toute la filière des forgés de grande dimension Française et contribue à valoriser la compétitivité de la filière nucléaire Française, ses savoirs faires et ses compétences. Il met aussi en évidence l’attractivité de la filière et du bassin d’emploi Saône et Loirien et plus particulièrement Le Creusot Montceau. Au départ du projet 360 emplois directs et 70 emplois indirects étaient concernés. Aujourd’hui, au terme du projet, l’effectif du site de Framatome au Creusot est porté à 549 salariés dont 476 CDI.

Les progrès techniques réalisés sur de nombreux domaines et les défis relevés laissent présager de nouvelles perceptives à l’issue de ce projet.

 

Voir toutes les actualités

AUTRES ACTUS

Nuclear Valley dans la presse

Nuclear Valley dans la presse

16/07/2024

Les bureaux d'étude de la filière nucléaire découvrent Piping Master

Les bureaux d'étude de la filière nucléaire découvrent Piping Master

15/07/2024