Agenda

<< Août 2019 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Les pôles de compétitivité

Actualités

La continuité numérique dans le nucléaire

Posté le : 24/10/2016 dans : Actualités

20161017_143659Membre du Club de la transition numérique, piloté par EDF, le PNB  a proposé à ses adhérents de participer  aux travaux préparatoires du futur projet de la filière sur la continuité numérique. Ces journées qui se sont déroulées dans les locaux de la Direction régionale d’EDF à Lyon le 17 octobre et dans ceux de la CCI de la Drôme à Montélimar le 18 octobre, ont permis à chacun de livrer son propre regard sur ce sujet qui intéresse tout le monde, et dont on comprend facilement qu’il est un des sujets structurants pour la filière nucléaire.

Jacques LONGUET, Directeur régional Auvergne-Rhône-Alpes d’EDF a souhaité introduire les débats. Il a tenu des propos très prometteurs sur notre filière qui reste incontournable à ses yeux pour la réalisation d’un mix énergétique équilibré et performant. Il a de plus appelé de ses vœux l’installation et le développement du PNB en région AURA.

Durant ces journées, Ludo VAN VOOREN, de la société BOOST conseil a animé les débats. En effet, BOOST Conseil a été mandatée par la Direction de la Transition Numérique d’EDF, pour réaliser d’ici fin octobre un état des lieux des échanges de données interentreprises et des besoins identifiés pour l’ensemble de la filière. Le but est de fournir d’ici fin décembre une définition de la cible de continuité numérique et la structuration du projet pour la construire.Réunion Continuité numérique

Quarante sociétés du secteur ont déjà été interrogées par BOOST pour connaitre entre autres, leurs investissements, leurs réalisations, leurs attentes et les freins qu’ils ont identifiés dans ce domaine. Ces enquêtes ont fait l’objet de constats partagés et de quelques lignes directrices.  Ce qui a permis de lancer les échanges et de favoriser l’interactivité entre les présents

Une vingtaine d’entreprises étaient présentes sur ces deux journées, intervenant sur un spectre assez large d’activités, aussi bien dans les domaines de l’ingénierie, de la maintenance, de l’exploitation ou encore du démantèlement, du donneur d’ordres à la PME.

Si tout le monde ambitionne une future maquette numérique comme l’objectif à atteindre, il ne faut pas bruler les étapes. Aussi, fort de cette évidence, plusieurs « lignes de forces majeures » ont structuré les débats et alimenté les échanges comme la nécessité de:

  • Standardiser les échanges de données : standardiser les points d’ancrages, préciser autant que nécessaire les références géo fonctionnelles des équipements, …
  • Faire participer les partenaires d’EDF à la planification du projet
  • Développer la GED

ainsi que quelques autres qui feront l’objet d’une synthèse nationale le 28 octobre prochain

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux