Agenda

<< Juil 2022 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Les pôles de compétitivité

Actualités

Portrait du mois : Philippe Labat, Responsable des ventes chez SBS forge

Posté le : 30/05/2022 dans : Actualités, Portrait du mois, Portrait du mois

Dans ce portrait du mois de mai 2022, nous vous proposons de rencontrer Philippe Labat, responsable des ventes chez SBS France, qui retrace pour nous l’histoire et le savoir-faire l’entreprise créée en 1889.

 

 

 

Nuclear Valley : Pouvez-vous présenter SBS forge ?

Philippe Labat : SBS Forge est une entreprise assez ancienne puisque le site date de 1889. Nous sommes une forge spécialisée dans le laminage circulaire et la forge libre. Nous sommes une forge de taille intermédiaire avec des pièces jusqu’à 5 tonnes. Nous évoluons principalement autour des métiers du transport des fluides.

Aujourd’hui, la société comprend 70 collaborateurs, un portefeuille de 180 clients pour un chiffre d’affaires actuel de 10 millions d’euros. Nos équipes sont composées de forgerons, thermiciens, usineurs pour la partie production. Mais aussi des équipes méthodes forge et usinage associées à un processus documentaire avant et après fabrication de plus en plus présent. La partie QSE, labo, contrôle non-destructif est un incontournable de notre profession.                 

 

Nuclear Valley : Dans quels secteurs d’activité intervient l’entreprise ?

PL : L’entreprise a connu de grandes évolutions. En effet, nous sommes issus d’une société de masse producteurs : il y a une quarantaine d’années, nous étions leader européen de la bride de raccord tuyauterie qui était le produit phare majoritairement dédié aux transports des fluides tels que le gaz ou le pétrole. Nous avons entrepris une transformation de SBS Forge il y a à peu près 5 ans sur des métiers à plus fortes valeurs ajoutées et de hautes technicités. Nous sommes passés à une société de service et pour cela nous proposons des solutions forgées de haute technicité autour de notre expertise métallurgique.

Cette diversification s’est faite en nous développant dans d’autres secteurs d’activité tel que :

  • L’Automotive : fabrication de couronnes laminées pour les pneumaticiens de type Michelin
  • La pharmacie/chimie : Composants pour malaxeur
  • La cryogénie : Nous travaillons pour Air Liquide et Cryostar par exemple
  • L’armement : Historique pour le site, nous proposons essentiellement des fournitures de pièces forgées pour les programmes de sous-marins français (Naval Group) et pour les fabricants de missiles de type MBDA.
  • Le nucléaire : sur les nouveaux programmes EPR : série EPR, OL3, FA3, Taïshan. Nous travaillons en ce moment pour l’EPR Hinkley Point pour des Donneurs d’Ordres tels NNB, Framatome et avec tous les équipementiers qui gravitent autour de ces projets-là.

Ces 4 dernières années nous avons investi 5 millions d’euros dans des capacités d’usinage de finitions sur nos produits forgés, d’essais destructifs et d’amélioration de nos infrastructures pour répondre aux attentes des équipementiers et des donneurs d’ordres.

Le mot d’ordre c’est l’internalisation.

Nous avons aussi investi dans des certifications comme la qualification ISO 19 443 par exemple qui est un sujet phare dans le métier du nucléaire, mais aussi dans la certification ISO 170 25 pour notre labo puisque nous faisons des effets destructifs sur place. Tout cela dans l’idée de l’internalisation maximale de nos réalisations.

 

Nuclear Valley: Qu’en est-il de votre implication dans le domaine du nucléaire ?

PL : Le nucléaire est l’un de nos axes de diversification et de développement. Ce secteur est le « paradis » de la pièce forgée puisque tous les systèmes de sécurité, de transport de fluides et d’échanges de chaleur dans le nucléaire sont composés en priorité de pièces forgées. Nous travaillons avec NNB, Framatome, Westinghouse mais aussi comme je l’ai dit précédemment avec équipementiers de système de régulation de vannes de sécurité et de robinets papillon mais aussi sur la partie éléments de tuyauterie, échangeurs thermique ou emballage nucléaire, …

L’année dernière et pour la première fois, la partie nucléaire a dépassé la partie Oil & Gas. Cette année le nucléaire représentera entre 30% et 40% de notre prise de commande.

Les projets Big Science, Iter, Cern, etc. sont également des développements prioritaires pour SBS. Cette transformation nous pousse de ce fait à fournir les équipementiers des solutions globales autour de la pièce forgée.

Nous avons aujourd’hui de beaux succès mais aussi de belles perspectives dans les métiers du nucléaire en France avec les nouveaux programmes mais aussi sur l’export via des équipementiers européens pour des projets plus lointains du type VVR (Chine, Turquie, … )

Enfin, l’autre axe de développement pour SBS Forge est l’armement notamment via le programme Barracuda qui est très consommateur de pièces forgées.

 

NV: Quel est votre actualité ?

PL : Nous avons été lauréat de France Relance avec notre projet SBS forge 4. 0. Sur ce projet-là, il y a 3 orientations toujours dans les équipements d’usinage : plusieurs tours, des centres d’usinage de plus en plus complexes mais aussi beaucoup d’équipements de contrôle. Ce projet comprend un deuxième axe à savoir la transformation numérique : c’est un système de planification et de gestion de projet inhérent aux clients. Quand nous nous adressons à Framatome par exemple, nous sortons du cadre de la fourniture classique de produits forgés sur des prestations de gestion de projet ; il y a de ce fait beaucoup plus de planification. Ceci est nouveau pour les forgerons. Dans le système numérique, nous avons aussi une configuration dédiée au chiffrage et à la production de documents techniques qui est inhérent aux prestations et c’est une forte demande dans les métiers du nucléaire.

Enfin, le troisième axe du projet est la performance environnementale du site de production, la décarbonisation et le traitement des eaux.

 

NV: Pourquoi avez-vous décidé d’adhérer à Nuclear Valley ?

PL : Nous sommes affiliés depuis plusieurs année au Gifen et nous avons décidé d’adhérer très récemment au Pôle Nuclear Valley afin d’avoir une complémentarité : Pour que nous ayons accès aussi bien à des points stratégiques qu’à des aspects pratico-pratiques grâce aux ateliers thématiques par exemple. C’est intéressant pour nous d’évoluer au sein de cette organisation et nous souhaitons apporter notre expérience et notre REX de forgeron.

 

Plus d’informations sur sbs-forge.com

 

Interview réalisée par Marie BARRÉ – Chargée de communication – Nuclear Valley

Suivez Nuclear Valley sur les réseaux sociaux